Dialecte alsacien

Une des dernières langues régionales encore pratiquées

Le dialecte est pratiqué dans toute l’Alsace ainsi que dans une partie de la Moselle. Il fait partie des langues régionales les plus parlées aujourd’hui en France. Il constitue l’une des composantes les plus fortes de l’identité régionale, ce dernier étant l’héritage de très nombreux remous historiques. Contrairement à ce qu’il était possible de constater il y a quelques décennies, on ne trouvera aucun alsacien de moins de 60 ans ne sachant parler le français, ce dernier ayant été imposé à l’école après la libération. D’ailleurs la transmission du dialecte ne cesse malheureusement de fléchir, en particulier dans les zones urbaines.

Un dialecte bien distinct de l’allemand

Bien qu’issu de l’alémanique, le dialecte se distingue de l’allemand. D’abord parce que c’est avant tout une langue parlée. Ensuite parce qu’il n’a pas évolué de la même manière, ce dernier ayant intégré nombre de mots issus du français. Bien que parlé sur un territoire limité, l’alsacien varie selon les zones géographiques. Il est par conséquent aisé pour les dialectophones, en échangeant quelques phrases, de distinguer la provenance de leur interlocuteur.
Pour en savoir plus : site de l’OLCA (Office pour la Langue et la Culture d’Alsace)
Advertisements