L’habitat traditionnel et rural

La ferme de plaine

La ferme de plaine se compose généralement de bâtiments séparés et disposés autour d’une vaste cour. Cette dernière peut être fermée par un porche, comme dans le Kochersberg, ou ouverte. Au Nord et au Sud de la plaine d’Alsace, il est courant de trouver des fermes plus modestes, composées d’une maison-bloc qui rassemble logis, grange et étable. C’est le cas des fermes de l’Outre Forêt ou du Sundgau. Malgré ces différences de style, liées aux traditions locales et au mode de vie des habitants, il est possible de noter des constantes dans l’habitat alsacien. Ainsi, la construction à pans de bois à poutres apparentes est commune à toutes les fermes de la région.

La maison de vigneron

On trouve de beaux exemples de ce type d’habitation à Mittelbergheim, Andlau, Obernai, Hunawihr, Kaysersberg ou encore Ribeauvillé. Les maisons de vignerons et leur cour sont exigues. Elles peuvent comporter plusieurs étages à colombages, leur nombre variant selon la richesse de la famille. Fabriqué en pierres et souvent à demi enterré, le rez de chaussée est exclusivement réservé à la cave et au pressoir.

L’habitat de montagne et des vallées

L’architecture des vallées et montagnes diffère fortement de celle des habitats de plaine, l’influence des Vosges voisines étant clairement visible. Ainsi, les fermes en pierre sont majoritairement construites en un seul bloc, regroupant logis, grange et étable, avec de petites pièces plus faciles à chauffer.
Advertisements